Log in

Thrombose veineuse profonde (TVP)

Auteur: Ravi S. Sidhu MD, MEd, FRCS(C), FACS

Qu’est-ce que la thrombose veineuse profonde?

La thrombose veineuse profonde (TVP) se traduit par la formation d’un caillot sanguin dans les veines profondes des membres inférieurs. Les veines sont des conduits qui retournent le sang vers le cœur. Dans les jambes, il y a des veines superficielles (près de la peau) et des veines profondes (entre les muscles). Quand un caillot sanguin se forme dans les veines profondes, cela se nomme une thrombose veineuse profonde.

Une TVP est un problème de santé majeur. Si non-traité, les caillots peuvent grossir ou se détacher et se rendre aux poumons. Quand cela survient, il s’agit d’une embolie pulmonaire. Le risque de mourir d’une embolie pulmonaire est de plus de 25%.

Une TVP dans un membre supérieur peut survenir mais est beaucoup plus rare qu’une TVP du membre inférieur.

Qu’est-ce qui cause la thrombose veineuse profonde?

Il y a plusieurs facteurs de risque pour la TVP. Ceux-ci peuvent être regroupés en trois catégories. Ces catégories et leusr facteurs de risque correspondant incluent:

  1. Dommages aux veines profondes provoquant la formation de caillot: patients traumatisés, patients qui viennent de subir une chirurgie(surtout la chirurgie orthopédique et pour un cancer)
  2. Immobilité causant une stagnation de sang et la formation de caillot: patient hospitalisé, patient post-opératoire (autres chirurgies), voyage de longue durée (faible risque)
  3. Conditions et maladies qui augmentent le risque de former des caillots: cancer, grossesse, âge avancé, histoire personnelle de TVP, conditions génétiques augmentant le risque de former des caillots, contraceptif oraux et thérapie de remplacement hormonal.

Quels sont les symptômes d’une thrombose veineuse profonde?

Les symptômes les plus fréquents d’une TVP sont la douleur au mollet et l’enflure de la jambe. Il est bien établi par contre que les patients avec ces symptômes n’ont pas nécessairement une TVP et que les patients avec une TVP prouvée n’auront pas nécessairement ces symptômes. La présentation initiale peut aussi être celle d’une embolie pulmonaire. Les symptômes associés sont le souffle court (dyspnée), douleur à la poitrine et palpitations.

Plusieurs années après une TVP, jusqu’à 20% des patients peuvent développer un syndrome post-phlébitique. Ce syndrome inclut de l’enflure de la jambe, lourdeur, douleur et changements cutanés. Ceux-ci s’expliquent par une obstruction chronique des veines profondes causant des complications reliées à l’augmentation de la pression dans les veines.

Diagnostic et examens pour la thrombose veineuse profonde?

L’examen diagnostique le plus souvent utilisé pour la thrombose veineuse profonde est l’échographie duplex. Dans ce test, les veines du membre inférieur peuvent être directement visualisées et analysées pour la détection de caillot. D’autres examens ne sont que rarement utilisés. Ceux-ci incluent la tomodensitométrie (CT scan), la résonance magnétique (IRM), ou la vénographie avec contraste. Dans certaines circonstances, le médecin pourra demander un test sanguin nommé D-dimère. Si négatif, il est moins probable que le patient ait une TVP. Par contre, si positif (valeur élevée), plusieurs causes doivent être considérées et d’autres tests sont souvent nécessaires.

L’examen le plus souvent utilisé pour la détection d’une embolie pulmonaire est le CT scan.

Modification d’habitudes de vie pour la thrombose veineuse profonde

Tel que mentionné plus haut, les facteurs de risque de TVP incluent l’immobilité prolongée, le trauma et les maladies de sang propices à la formation de caillots sanguin. Outre le fait d’encourager l’activité physique précoce après une chirurgie et d’éviter le repos au lit prolongé, il existe peu de changements d’habitudes de vie pour prévenir les TVPs.

Pour les patients qui ont eu une TVP dans le passé et qui présentent de la lourdeur, de la douleur ou des changements cutanés, le port de bas compressifs prescrits par un médecin sont indiqués comme modification d’habitudes de vie.

Prise en charge médicale et non-chirurgicale de la thrombose veineuse profonde

Prévention: Les patients à haut risque de TVP incluent ceux opérés, hospitalisés, traumatisés et qui ont un cancer. Il a été démontré que l’utilisation de médicaments pour éclaircir le sang (oral ou injectable) chez ces patients comme réduit le risque de TVP et d’embolie pulmonaire. Un moyen  mécanique de prévention tel  les bas à compression séquentielle peut aussi être utilisé.

Traitement: Quand un diagnostic de TVP ou d’embolie pulmonaire est posé, le traitement vise à éclaircir le sang du patient: héparine (injectable) suivie de médication orale (coumadin) pour au moins 3 à 6 mois.

Lignes directrices pour intervenir dans la thrombose veineuse profonde

Chez les patients qui ont une TVP mais qui ne peuvent être mis sous anticoagulant parce qu’ils ont un saignement ou une chirurgie récente, un filtre mécanique peut être placé dans la veine principale de drainage du bas du corps (veine cave inférieure). Ces filtres sont posés via les aines à l’aide d’un gros tube placé en intraveineux. La plupart des filtres plus modernes sont faits pour être retirés lorsque le risque de saignement du patient est passé et qu’il est sécuritaire de le mettre sous anticoagulant.

L’autre raison d’intervenir inclut un blocage des veines majeures du haut de la jambe et du bassin qui peut causer une enflure importante du membre inférieur et une atteinte fonctionnelle significative à long terme. Dans ce cas, les médecins peuvent recommander d’utiliser un médicament qui va dissoudre le caillot. Celui-ci est  administré par un cathéter inséré directement dans la veine (thrombolyse intraveineuse par cathéter).

Traitement chirurgical de la thrombose veineuse profonde

Le traitement chirurgical de la TVP est rare. Chez quelques patients, un caillot dans les veines majeures du haut de la jambe ou du bassin cause tellement de pression dans le membre inférieur que les tissus peuvent manquer d’oxygène et de nutriments nécessaires à leur survie. Dans ces circonstances, une chirurgie peut être effectuée pour retirer le caillot directement.

Traitement endovasculaire de la thrombose veineuse profonde

Le traitement endovasculaire de la TVP a été abordé plus haut dans la discussion sur les lignes directrices.

Quand devrais-je voir mon médecin?

Si vous avez des facteurs de risque de TVP ou tout symptôme s’y rattachant, vous devriez consulter votre médecin. Il pourra analyser votre cas et déterminer si des investigations supplémentaires sont nécessaires. Si vous avez eu une TVP dans le passé et que vous avez des symptômes de douleur à la jambe et de lourdeur, vous pouvez peut-être avoir un syndrome post-phlébitique. Votre médecin pourra vous conseiller sur le traitement approprié et vous orienter chez un spécialiste. 

Références et ressources

Rutherfords Vascular Surgery. 7th Edition
Cronenwett and Johnston, eds.


Powered by Wild Apricot Membership Software