Log in

Le pied diabétique

Auteur: Keith Baxter

Qu’est-ce que le pied diabétique?

Les personnes souffrant de diabète présentent un risque augmenté de développer des plaies aux pieds. Le diabète est un cause fréquente d’ulcère, d’infection et d’amputation des pieds. 25% des patients diabétiques vont présenter des plaies aux pieds au cours de leur vie.

Quelles sont les causes?

Plusieurs facteurs mènent à une plaie au pied chez un patient diabétique: une diminution de la sensation du pied, un altération de la structure mécanique du pied, la diminution de la sudation du pied entraînant de la sécheresse, l’apparition de gerçure et l’atteinte athérosclérotique des vaisseaux nourrisant le pied. Les diabétiques ont une prévalence plus élevée de maladie vasculaire athérosclérique des membres inférieurs.

Quels sont les symptômes?

Un point primordial est d’identifier les facteurs prédisposants pour en prévenir les complications reliées.  Les personnes diabétiques doivent bien inspecter leurs pieds et leurs souliers afin de rechercher les signes d’irritation cutanée, de lésions ou de corps étrangers.  Toute plaie nécessite une attention particulière.  Ceci inclut: les gerçures, les ampoules, les corps calleux, les ulcères ou la gangrène (tissus nécrotiques noirs).  Une infection pourrait être présente s’il y a rougeur, chaleur, enflure, douleur, fièvre ou présence d’écoulement de pus.

Diagnostic et tests

Avant l’apparition de complications reliées au diabète, les patients peuvent être dépistés pour une neuropathie (diminution de la sensibilité ou douleur au pied).  L’absence ou la diminution de la palpation des pouls (pulsation artérielle) au pied pourrait également témoigner d’une atteinte de la vascularisation des membres inférieurs.

S’il y a apparition de plaie ou d’ulcère, une investigation doit être faite.  Des tests au laboratoire vasculaire, une artériographie par CT scan ou résonance magnétique peuvent être prescrits. Un rayon X  ou Ct scan du pied peut démontrer une atteinte des tissus mous, un abcès, un corps étranger ou une infection de l’os.

Modification des habitudes de vie

La prévention des plaies diabétique du pied est cruciale particulièrement chez les personnes avec neuropathie.  Il est recommandé de cesser l’usage du tabac, contrôler adéquatement l’hypertension artérielle et le cholestérol.  Il faut inspecter les pieds de manière régulière et tailler les ongles prudemment.  Les chaussures doivent être bien ajustées pour éviter les blessures par frottement.  Des orthèses pourraient être bénéfiques dans certains cas.  Les pieds doivent être propres et bien hydratés.  Les diabétiques ne doivent jamais marcher pieds nus ou baigner leurs pieds dans une eau trop chaude.

Traitement médical

Les plaies de pied diabétique doivent être traitées sans tarder.  Les antibiotiques peuvent être prescrits s’il y a infection.  Il faut éviter de mettre de la pression au niveau des ulcères soit avec une botte de décharge ou une autre méthode.  Le débridement des plaies doit être fait avec précaution par une personne compétente  et des soins de plaies appropriés avec différents types de pansement.  Parfois, un traitement avec de l’oxygène hyperbare peut être bénéfique.

Guide pratique d’intervention

Toutes les plaies de pied diabétiques requierent un certain degré d’intervention.  Les petites plaies non infectées peuvent parfois être traitées par un pansement approprié et des orthèses adaptées dans les chaussures afin d’éliminer les points de pression.  Par contre, les plaies profondes, infectées ou avec gangrène doivent être traitées plus agressivement.

Traitement chirurgical

Une chirurgie de débridement peut être requise pour les plaies de pied diabétique afin optimiser les chances de guérison.  Parfois, une amputation est nécessaire si la plaie est large et présente une infection sévère.  Afin d’augmenter la vascularisation du pied, un pontage peut parfois être recommandé. Il s’agit d’une chirurgie visant à construire une route de détournement des vaisseaux occlus, pour d’acheminer un apport sanguin suffisamment élevé pour assurer la guérison, vers le pied. Des déformations du pied secondaire au diabète peuvent également être corrigées pour prévenir la formation des plaies ou ulcère.

Traitement endovasculaire

Pour débloquer les vaisseaux des jambes et ainsi augmenter la vascularisation du pied, une approche endovasculaire est parfois une option appropriée et moins invasive qu’une chirurgie ouverte.  Les techniques endovasculaires consistent à ouvrir les vaisseaux à l’aide de ballons ou du tuteurs (stent).  Cependant, ce ne sont pas toutes les lésions artérielles qui peuvent être traitées de cette façon.

Quand consulter son médecin?

Tout patient diabétique avec une plaie au pied qui ne guérit pas doit consulter son médecin.  Une plaie large, profonde et infectée ou une gangrène requiert une prise en charge médicale rapide.  Il est possible que votre médecin de famille vous réfère ensuite à un chirurgien vasculaire ou autre médecin spécialiste en pied diabétique.

Références et ressources

Canadian Diabetes Association: www.diabetes.ca

Mayo clinic: www.mayoclinic.com


Powered by Wild Apricot Membership Software